S'engager dans l'adaptation au changement climatique

En ligne
La date limite de clôture des inscriptions est passée.

S'engager dans l'adaptation au changement climatique : Focus sur les stratégies et solutions face au risque de vagues de chaleur



Les incendies géants en Australie, en Californie (dont certains se poursuivent encore actuellement), les températures extrêmes qui ont été atteintes au-delà du cercle arctique cet été nous rappellent que la crise climatique ne connait pas de répit.

Les projections à court ou moyen terme sont assez pessimistes pour les villes puisqu’il est très probable que les vagues de chaleur augmentent fortement, et que leur impact soit rendu plus difficile à supporter à cause du phénomène d’ilot de chaleur urbain.

La climatisation, qui peut soulager ponctuellement les situations les plus difficiles, ne peut pas constituer une réponse unique à ce problème, car elle comporte trop d’effets négatifs (réchauffement de l’air urbain, augmentation des émissions de CO2, conséquences sanitaires négatives etc.)


Les solutions à mettre en œuvre pour s’adapter à la multiplication des vagues de chaleur seront en partie techniques, mais également, et même avant tout, organisationnelles et sociales.

• Quels nouveaux réflexes les acteurs de l’immobilier et de l’urbanisme doivent-ils acquérir pour s’assurer que le confort d’été soit traité de façon satisfaisante ?

• Quel équilibre trouver entre confort dans les espaces intérieurs et extérieurs ?

• Quel nouveau compromis social bâtir pour assurer un confort pour tous qui reste soutenable ?


Pour répondre à ces questions ARP-Astrance aura le plaisir de partager avec vous :

1) Une présentation des résultats des recherches menées dans le cadre d’une thèse professionnelle sur l’analyse des risques liés à la chaleur (en termes de santé publique, de croissance des inégalités ou de valeur patrimoniale ou d’usage des biens immobiliers)

2) L’analyse de deux études de cas sur des logements et des bâtiments tertiaires étudiés sous l’angle de leur résilience à la chaleur en 2050

3) Une proposition de quelques solutions qui peuvent être mises en œuvre comme le rafraichissement par géothermie, les solutions adiabatiques, la constitution d’ilots de fraicheur etc.

4) Une présentation de la méthodologie déployée par ARP-Astrance pour mettre en œuvre ces solutions dans le cadre de nos travaux sur l’adaptation au changement climatique


Avec la participation de :

  • Moriba Bengaly, Directeur du pôle Immobilier responsable (ARP-Astrance)
  • Alexandra de Lamothe, Chef de projet (ARP-Astrance)
  • André-Marie Dogbo, Responsable Technique (ARP-Astrance)


Inscriptions ICI.

11 vues Visites

1 J'aime

Ouverts à tous
Diffusé sur : Club Alumni Grenoble, Club Alumni Lorraine, Club Alumni Lyon, Club Alumni Bordeaux, Club Alumni Marseille, Club Alumni Montpellier, Club Alumni Nantes- ICH Club Ouest, Club Alumni Nice, Club Alumni S...
Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire